Vous êtes ici

Cabines de protection, se protéger efficacement

print printmail
Partager cet article :

Les produits phytosanitaires sont encore largement utilisés en agriculture conventionnelle. Leur manipulation exige beaucoup de précaution en raison des conséquences sur les êtres vivants et l’environnement provoquées par leur usage. 

Si les risques d’accidents les plus fréquents se produisent lors de la manipulation des produits phyto, la période d’application est également une phase dangereuse, le conducteur du tracteur ou pulvérisateur automoteur étant explosé durant une longue période dans un environnement de vaporisation des produits.

Les employeurs ont l’obligation d’assurer la sécurité de leurs employés. D’abord par des moyens collectifs comme une cabine, mais aussi via des protections individuelles (EPI).

L’intérêt des cabines filtrantes est de bien protéger les opérateurs, et d’offrir beaucoup plus de confort que devoir se protéger avec des équipements de protection individuelle comme les masques et demi-masques

Pendant de nombreuses années, les tracteurs ont été conçus sans cabine, et lorsqu’ils en ont progressivement été dotés, ces cabines étaient souvent inadéquates pour lutter contre les effets - sanitaires - des produits phyto sur les agriculteurs.  De série, la plupart des tracteurs offrent une protection avec un filtre à poussière.  La plupart équipements récents offrent la possibilité de les remplacer par un filtre à charbon actif.

Pour que la cabine soit protectrice, il faut remplir plusieurs conditions, techniques et opérationnelles :

 

Quel type de cabine ?

Pour la MSA, seule une cabine filtrante de catégorie 4 (norme européenne EN 15695-1), protège à la fois contre les poussières, les aérosols et les gaz.

La MSA estime en effet nécessaire que :

  • la cabine soit étanche (portes, pédales, câbles et flexibles…) et pressurisée avec une surpression mesurant au minimum de 70 Pascals (70 pa) ou 0,7 millibars, pour éviter dans la mesure du possible l'introduction de polluants par des ouvertures hormis celles utilisées pour la ventilation.
  • le débit d’air neuf soit de 30 m3/heure
  • que la cabine soit équipée d’un indicateur de pression
  • Les passages des commandes du tracteur doivent être protégés,

 

Entretien de la cabine

Après chaque traitement :

  • Procéder au nettoyage extérieur de la cabine en insistant bien sur les zones d'accès pour éviter les contaminations ultérieures.
  • Vérifier fréquemment l'état des joints des portes et des fenêtres. En cas de dégradation, les changer ou colmater avec du silicone.
  • Respecter les conseils du livret d'entretien concernant le nettoyage de l'évaporateur et du condensateur, le contrôle de la charge de liquide, le niveau d'huile dans le compresseur, le remplacement du filtre du déshydrateur.
  • Confier ces opérations à un personnel averti et équipé dans la mesure du possible.

 

La climatisation

Le système de climatisation doit tempérer l'enceinte de la cabine en quelques minutes et l'écart de température entre extérieur et intérieur contrôlable. Eviter de diriger les courants d'air froid vers le conducteur pour protéger sa santé. Il devra être maintenu en état de fonctionnement.

 

Quel filtres utiliser ?

Pour être totalement protégé, il faut l’utilisation concomitante de trois types de filtres, ou filtre combiné :

  • Le pré-filtre (toile métallique + feutre) à grosses particules
  • Le filtre anti-aérosol (plissé microfibre ou mousse) conforme à la norme NF U 03-024-1
  • Enfin le filtre anti-gaz à charbon actif de classe A contre les gaz et vapeurs.
     

Entretien du filtre

Le filtre a une durée de vie limitée et doit être remplacé au moins une fois par an, et, selon les conditions d’utilisation et les modèles, très variables,  et cela peut aller de 250 h à seulement 40h.  Il ne faut pas lésiner avec cette durée, car un filtre « usé » devient vite dangereux pour l’opérateur en relâchant à l’intérieur de la cabine des substances nocives, l’effet inverse de celui recherché.

Le pré-filtre s’entretient de la même façon qu’un filtre de cabine classique. 

Les filtres doivent préférablement être retirés après le traitement, et conservés dans des emballages hermétiques en les manipulant en dehors des zones de stockage des produits phytosanitaires, selon les mêmes règles que les cartouches de masque respiratoire.

 

Consignes supplémentaires

Avant d'entrer dans la cabine, il faut :

  • Se laver les mains, vérifier que vêtements et chaussures ne sont pas souillés,
  • Ne pas transporter de bidons de produits dans la cabine, ni les gants ou combinaisons utilisées lors de la préparation.

En effet, si des résidus ou souillures phyto sont déposés sur le siège ou le plancher, ils peuvent être remis en suspension dans le circuit intérieur de la cabine.

 

Pour vos EPI, nous vous conseillons de les laisser dans un compartiment spécifique à l’extérieur de votre tracteur ou pulvérisateur automoteur, ou dans une boite avec couvercle.

Il faudra également :

  • Utiliser des gants jetables de préférence, pour les manipulations et réglages du matériel ou des produits, sinon, laver les gants après chaque utilisation,
  • Utiliser les équipements de protection individuelle (EPI) pendant les opérations de préparation de la bouillie, de remplissage du pulvérisateur et de nettoyage. Les ôter avant de s'installer en cabine, ne pas les entreposer à l'intérieur,
  • Aménager les postes de remplissage et de nettoyage du pulvérisateur,
  • Ne pas fumer, ni manger, ni boire pendant le traitement, se laver entièrement après…
  • Travailler dans les meilleures conditions météo possibles,
  • En cas d'incident au cours du traitement, s'éloigner de la zone traitée avant d'intervenir.

 

L’organisation de l’exploitation joue également un rôle essentiel : information, formation, méthode et rigueur dans l’usage et l’application des produits phyto, sans jamais oublier leur dangerosité.

Lesservices Prévention des Risques Professionnels de la MSA se tiennent à la disposition des agriculteurs pour leur fournir les informations nécessaires à leur protection contre les risques de contamination par les produits phytosanitaires.

 

Nous vous invitons également à consulter les articles suivants :

Produit phytosanitaire, travailler-mieux.gouv 

Cabines filtrantes, agriculture.gouv

 

Pour vous protéger contre les risques phyto, vous pouvez consulter notre sélection d'EPI:

La sélection AGRISUR d'EPI

 


Liens :
Un bétail stressé augmente le risque de blessure pour les éleveurs
La maladie du « poumon de fermier »
Machines agricoles : moins d’accidents, mais plus graves
Enquête nationale sur les risques professionnels : particularités du salarié agricole

Tous vos EPI: masque phyto, gants... sur notre boutique !

Agrisur Boutique EPIAgrisur Bourique EPI

Quelques entreprises partenaires

;      Centre d'observation catastrophes naturelles

suivez-nous :      facebook                           Twitter

Abonner-vous : Flux RSS