Vous êtes ici

Comment se protéger des virus hivernaux

print printmail
Partager cet article :

Le risque de propagation de maladies hivernales au travail  peut être réduit grâce à des mesures simples, qui doivent être adoptées par tous.  Des pratiques que les exploitants agricoles, et notamment les éleveurs exposés aux zoonoses,  connaissent bien.

Les principaux modes de transmission

Les virus de l’hiver (grippe, gastro-entérite, rhume) se transmettent généralement par la toux, les éternuements, les postillons d’une personne malade.

On observe également une contamination possible par l’air, surtout dans une pièce fermée ou la personne infectée est confinée.

Mais c’est par les mains que se propage la majeure partie des maladies infectieuses, notamment lors de contact avec des objets (poignet de porte, bouton d’ascenseur), ou contact direct (poignée de main).

C'est pourquoi il est nécessaire de se laver les mains avant :

  • Avant de manger
  • Avant d’aller aux toilettes
  • Avant de quitter le travail

 

Des gestes simples pour réduire le risque de propagation des virus

  • Plusieurs fois par jour, il faut procéder à un lavage des mains. Répétez ce geste notamment après être allé aux toilettes, ou après vous être mouché, avoir éternué ou toussé.  Favorisez un séchage à l’air libre dans un papier à usage unique.
  • En cas de symptômes comme la toux ou l’éternuement, pensez à couvrir votre nez et votre bouche avec un mouchoir pour éviter la diffusion de microbes dans l’air. C’est un geste de civisme, Les japonais qui ont un grand sens de la collectivité, ont intégré ces pratiques depuis des décennies. Ils n’hésitent pas protéger les autres (et non pas eux même comme on le croit souvent à tort) en mettant un masque hygiénique.
  • Utilisez un mouchoir à usage unique pour stopper l’écoulement nasal.

Afin de ne pas laisser le virus se développer, pensez à aérer la pièce régulièrement  (il adore le chaud).  A titre préventif, aérez régulièrement. Quelques minutes suffisent.

 

Se laver effacement les mains

·      Le lavage régulier des mains contribue à prévenir la transmission des microbes.

·      Commencez par bien mouiller les mains

·      Puis savonnez, de préférence avec du savon liquide

·      Frottez les pommes, les pouces, les ongles, le dos des mains, les poignets et entre les doigts

·      Enfin rincez les mains et séchez les à l’aide d’un essuie main, de préférence à usage unique

Se laver les mains, des microbes en moins.

 

Pour en savoir plus :

Retrouver l'article de l'INRS : Limiter la propagation des virus hivernaux en travail

 

 

La boutique Agrisur vous propose des produits hygiéniques tels que des désinfectants pour les mains.

 

 

Le risque de propagation de maladies hivernales au travail  peut être réduit grâce à des mesures simples, qui doivent être adoptées par tous.   Des pratiques que les exploitants agricoles, et notamment les éleveurs exposés aux zoonoses,  connaissent bien.

 

 

Les principaux modes de transmission

Les virus de l’hiver (grippe, gastro-entérite, rhume) se transmettent généralement par la toux, les éternuements, les postillons d’une personne malade.

On observe également une contamination possible par l’air, surtout dans une pièce fermée ou la personne infectée est confinée.

 

Mais c’est par les mains que se propage la majeure partie des maladies infectieuses, notamment lors de contact avec des objets (poignet de porte, bouton d’ascenseur), ou contact direct (poignée de main).

 

-       Avant de manger

-       Avant d’aller aux toilettes

-       Avant de quitter le travail

 

Des gestes simples pour réduire le risque de propagation des virus

·      Plusieurs fois par jour, il faut procéder à un lavage des mains. Répétez ce geste notamment après être allé aux toilettes, ou après vous être mouché, avoir éternué ou toussé.  Favorisez un séchage à l’air libre dans un papier à usage unique.

·      En cas de symptômes comme la toux ou l’éternuement, pensez à couvrir votre nez et votre bouche avec un mouchoir pour éviter la diffusion de microbes dans l’air.  C’est un geste de civisme, Les japonais qui ont un grand sens de la collectivité, ont intégré ces pratiques depuis des décennies.  Ils n’hésitent pas protéger les autres (et non pas eux même comme on le croit souvent à tort) en mettant un masque hygiénique.

·      Utilisez un mouchoir à usage unique pour stopper l’écoulement nasal.

 

Afin de ne pas laisser le virus se développer, pensez à aérer la pièce régulièrement  (il adore le chaud).  A titre préventif, aérez régulièrement.  Quelques minutes suffisent.

 

 

Se laver effacement les mains

·      Le lavage régulier des mains contribue à prévenir la transmission des microbes.

·      Commencez par bien mouiller les mains

·      Puis savonnez, de préférence avec du savon liquide

·      Frottez les pommes, les pouces, les ongles, le dos des mains, les poignets et entre les doigts

·      Enfin rincez les mains et séchez les à l’aide d’un essuie main, de préférence à usage unique

 

Se laver les mains, des microbes en moins.

 

 

Pour en savoir plus :

Retrouver l'article de l'INRS : Limiter la propagation des virus hivernaux en travail

 

 

La boutique Agrisur vous propose des produits hygiéniques tels que des désinfectants pour les mains.



Liens :
Un bétail stressé augmente le risque de blessure pour les éleveurs
La maladie du « poumon de fermier »
Machines agricoles : moins d’accidents, mais plus graves
Enquête nationale sur les risques professionnels : particularités du salarié agricole

Tous vos EPI: masque phyto, gants... sur notre boutique !

Agrisur Boutique EPIAgrisur Bourique EPI

Quelques entreprises partenaires

;      Centre d'observation catastrophes naturelles

suivez-nous :      facebook                           Twitter

Abonner-vous : Flux RSS