Vous êtes ici

Entreposage de céréales : risque d’explosion (ATEX)

print printmail
Partager cet article :

Les explosions constituent les accidents les plus dommageables en termes de pertes matérielles mais surtout humaines. En agriculture, elles touchent principalement les installations de stockage mais aussi toutes autres installations produisant ou utilisant des matières inflammables.

Les explosions ont souvent pour cause la formation d’atmosphères explosives, plus connues sous la dénomination ATEX.

Les ATEX se forment par la combinaison Air-Combustible dans l’installation. Des émanations de vapeurs de certaines opérations, l’éthanol produit durant la fabrication du vin, des gaz de fermentation en particulier des engrais, de la poussière de grains, des fuites des réservoirs et conduits créent avec l’air un mélange très inflammable en suspension dans le lieu de travail. En présence d’une flamme, ce nuage de particules non brulées va  très rapidement s’embraser et générer une explosion sous la forme d’une boule de feu. 

Pour illustrer les propos, voici une Expérimentation d'une explosion de farine et grain de silo en laboratoire.

Les explosions peuvent également résulter d’une surpression de l’installation de stockage. Un remplissage de silo au-delà d’une certaine limite va augmenter sa pression interne et faire céder sa structure. Il s’en suit ainsi une libération violente du gaz condensé.

 

Comment se prémunir du risque d’explosion ? 

  • La prévention commence par une étude du risque explosion, de la nature et de la durée de présence d’une atmosphère explosive. Ceci permet de procéder à un compartimentage de l’exploitation en zone ATEX.
  • Mettre en place de mesures réduisant la formation d’atmosphères explosives :

o   nettoyage régulier de la zone de travail,

o   ventilation, aération suffisante…

o   limitation du stock de produits combustibles sur le site (ne disposer que de la quantité de matière nécessaire pour la tâche en cours)

  • Et éviter son inflammation par une source de chaleur.
  • La formation du personnel au danger d’explosion lié à leur travail et la mise en place d’une signalétique d’information.

 

Le sinistre le plus grave dans le secteur agricole : Explosion de silos à Blaye en 1997

Crédit image : Barpi - Aria

Le 20 août 1997, 11 personnes trouvent la mort dans l’explosion de silos de stockage de céréales d’une entreprise portuaire de Blaye en Gironde. L’explosion a été provoquée à l’occasion d’une opération de déchargement de blé et maïs. Le nombre de victimes élevé provient de la présence des locaux administratifs immédiatement adjacents aux 44 cellules de stockage.

Télécharger la fiche détaillée de l'accident (source BARPI) au format PDF

 



Liens :
Les ventes de vin en primeur : un partage des risques entre viticulteurs et négociants
Les marques collectives régionales, une protection de l’identité
Accident nucléaire : quelles conséquences pour l’agriculture française ?

Tous vos EPI: masque phyto, gants... sur notre boutique !

Agrisur Boutique EPIAgrisur Bourique EPI

Quelques entreprises partenaires

;      Centre d'observation catastrophes naturelles

suivez-nous :      facebook                           Twitter

Abonner-vous : Flux RSS