Vous êtes ici

Intégrer la sécurité dès la phase de construction d’un bâtiment agricole

print printmail
Partager cet article :

Intégrée à la conception des bâtiments, la sécurité sera moins onéreuse et mieux adaptée. 

 

Le choix des matériaux de construction - murs, plafonds, plancher (coupe-feu ou non) – s’envisage dès la planche à dessin.  L’emplacement et la disposition des postes de travail, ainsi que  le stockage (outils, emballage, foin…),  doivent également être réfléchis de manière à éviter l’accumulation de valeur ou de risque par des cloisonnements.

Intégrer la sécurité dès la phase de construction d’un bâtiment agricole

Ces préventions dites « passives » sont vivement encouragées par les compagnies d’assurances, car la réaction et la  résistance au feu du bâtiment, ainsi que les cloisonnements, sont des éléments efficaces pour prévenir la propagation d’un incendie à l’ensemble d’une installation agricole.

 

Ces mesures sont prises en compte dans calcul des primes d’assurance, qui tiennent compte des risques distincts, contigus ou communs.    

Généralement, votre assureur demandera à l’un de ses ingénieurs conseils en sécurité de vous guider pour optimiser le rapport cout / efficacité de votre système de protection.

S’il faut considérer ces investissements une fois le bâtiment construit ou rénové, ils s’intègreront moins bien à la structure existante, et  le coût en sera donc plus élevé.

securité construction batiment agricole

 

Voici les conseils généralement prodigués, selon la nature de l’activité et des installations :

-       compartimenter et séparer les unités de stockage pour éviter toute accumulation de matières combustibles en un seul point et les réactions pouvant en découler, et de prévoir des murs et portes coupe-feu le cas échéant ;

-       prévoir une distance de sécurité entre deux bâtiments adjacents d’un minimum de 20 mètres, voire plus  pour les bâtiments de grande hauteur, selon la direction et la force des vents dominants ;

-       utiliser des revêtements de murs, plafonds, plancher et toitures en matière incombustible. Ces matériaux d’isolation thermique devront toutefois répondre aux exigences de qualité des Euroclasses feu (idéalement A1 ou A2), sur la réaction et la résistance aux flammes, avec une vigilance particulière pour les panneaux sandwichs, particulièrement vulnérables au risque de propagation d’incendie, avec dégagement de gaz toxiques.  Les matériaux d’isolation doivent également être conformes aux règles d’installation établies par le Centre National de Prévention et de Protection (référentiel APSAD D14-A) ;

-       aménager les postes de travail et de stockage en cloisons isolées. Les  zones à risques devront être éloignées les unes des autres pour limiter la propagation d’un départ d’incendie. 

-       prévoir des allées et voies de secours avec un espace suffisamment large pour une évacuation rapide des personnes présentes et un bon déroulement des opérations de sauvetage ;

-       contrôler la compatibilité des systèmes de chauffage et/ou ventilation avec les impératifs de sécurité fixés, et bien sûr d’avoir une installation électrique conforme, contrôlée avant sa mise en service par un organisme agrée ;

-       associer un système d’aération et d’ouverture dans les toitures pour faciliter le désenfumage du bâtiment de tout gaz chaud et fumée.

 

Les dispositions pour assurer en toute sécurité l’évacuation des personnes en cas d’incendie (éclairage de sécurité, nombre et largeur des issues de secours…) doivent également être intégrés très en amont du projet de construction.

Les systèmes de détection et de lutte contre l’incendie (alarmes, extinction) se conçoivent également dès la phase de planification, en cohérence avec la prévention « passive » mise en place.

 



Liens :
Les ventes de vin en primeur : un partage des risques entre viticulteurs et négociants
Entreposage de céréales : risque d’explosion (ATEX)
Les marques collectives régionales, une protection de l’identité
Accident nucléaire : quelles conséquences pour l’agriculture française ?

Tous vos EPI: masque phyto, gants... sur notre boutique !

Agrisur Boutique EPIAgrisur Bourique EPI

Quelques entreprises partenaires

;      Centre d'observation catastrophes naturelles

suivez-nous :      facebook                           Twitter

Abonner-vous : Flux RSS