Vous êtes ici

Protéger son exploitation agricole de la foudre

print printmail
Partager cet article :

On enregistre en moyenne un million d’impacts de foudre chaque année en France, occasionnant une douzaine de morts, 20.000 animaux et têtes de bétail, 15.000 départs d’incendie, et la destruction de 50.000 compteurs et installations électriques (source : Météorage.fr).

foudre: comment protéger votre exploitation agricole

 

Le gaulois ne craindrait qu’une chose selon Astérix, que le ciel lui tombe sur la tête, cela suffirait-il à expliquer notre attitude un peu fataliste face à cet événement naturel d’une extraordinaire intensité ?  Cela serait dommage, car il existe des moyens de protection efficace pour protéger les exploitations agricoles, souvent exposées car isolées.

 

La foudre

La foudre est un phénomène naturel imprévisible résultant d’une décharge électrique entre nuages ou entre un nuage et la terre. Elle intervient généralement au cours des orages et se reconnait à un flash lumineux (éclair) suivi d’un fort grondement (tonnerre).

Les principaux générateurs d’orages sont les cumulo-nimbus, dans lesquels de frottement entre les particules d’eau entraîne l’électrisation du nuage et la séparation des charges.

 

Proteger son exploitation agricole: cartographie foudre

 

Carte de France des impacts de foudre, selon Météo France

Insérer une photo de cette carte, et un  lien vers le site de météo France

La foudre produit une chaleur important (environ 30.000 degrés) ; à son contact, un combustible peut facilement s’embraser. Elle a également un grand pouvoir électrique (30 kA soit plus de 30.000 fois l’intensité absorbé par une ampoule électrique) qui se propage à travers les câbles et le sol.   Une personne foudroyée est à la fois brûlée, électrocutée et blastée (effet de souffle).

Cette tension électrique est également source de nombreux dommages matériels aux équipements électriques et électroniques, allant de la surtension à des explosions et destructions d’équipement.

Protection contre la foudre en milieu agricole

Les équipements anti-foudre restent le meilleur moyen de prévention contre les impacts de foudre.  Il existe :

-       Le paratonnerre : selon un dispositif inventé par Benjamin Franklin en 1752, une tige métallique est installée au sommet d’un bâtiment pour le protéger des effets de la foudre. Comme un appât, le paratonnerre va attirer et capter la décharge électrique pour ensuite la dévier à travers plusieurs conducteurs vers la terre.

-       Les parafoudres : éclateurs et varistances sont des petits équipements à connecter sur une prise de terre qui, en présence de fortes tensions, baissent en résistance et redirigent l’électricité vers le sol.

A ces outils de prévention, s’ajoutent des précautions qui doivent être prises par toutes personnes présentes dans l’exploitation pour réduire les risques de foudroiement :

-       Surveiller le ciel et les conditions climatiques en période orageuse. La formation de nuages d’orage (nuage gris en forme d’enclume et à base large), les pluies fortes et soudaines, les vents violents renforcent le potentiel électrique du milieu ; les orages peuvent être secs ; Les éclairs peuvent se déclencher sur une zone d’une dizaine de kilomètres autour de la formation principale de nuages.

-       Eviter tout contact avec des conducteurs électriques potentiels tel que  véhicules, tracteurs, barrières métalliques, parapluie ou outils de jardinage ou agricole… et même une gamelle. (lien vers l’actu)

-       Se tenir à distance des objets hauts tels que les arbres, poteaux électriques, des ruissellements d’eau, ou de se trouver au sommet d’une élévation de terre (collines,…) ou sur une surface plane (ex : une prairie ou un lac).

-       Se protéger à l’intérieur d’un bâtiment ou d’une voiture (hors décapotable), à défaut se tenir dans un renfoncement de terrain, au sol en position fœtale.

-       En groupe, se tenir éloigné sur une distance de 3 mètres les uns des autres.

-       En cas de foudroiement, coucher la victime sur le côté et contacter les secours (pompiers ou samu).

 

Une exploitation agricole touchée par la foudre

Exemple de sinistre foudre :

25/09/2012 à Sombacour, la foudre s’abat sur ferme et provoque un incendie ravageur (15 veaux morts, du foin et du fourrage détruits, stabulation endommagée).

http://www.estrepublicain.fr/fil-info/2012/09/25/la-foudre-s-abat-sur-une-ferme-pres-de-pontarlier

 

Date : 19 novembre 2012

 



Liens :
La sécheresse du Midwest: la plus grande catastrophe naturelle agricole des temps modernes
Grêle non annoncée : Météo-France responsable ?
Catastrophes naturelles : le déni de réalité
Le risque climatique peut-il être maitrisé ?

Tous vos EPI: masque phyto, gants... sur notre boutique !

Agrisur Boutique EPIAgrisur Bourique EPI

Quelques entreprises partenaires

;      Centre d'observation catastrophes naturelles

suivez-nous :      facebook                           Twitter

Abonner-vous : Flux RSS